Articles

Vos légumes Bio et de saison tout près de Nantes

Une exploitation maraîchère Bio où l’on peut récolter soi-même les légumes que l’on souhaite acheter, ou bien les choisir directement en point de vente auprès des maraîchers, c’est le concept que vous propose la Ferme à Cueillir.

Je vous emmène à la rencontre de Céline, cette ancienne juriste est l’une des trois associés à l’origine de La Ferme à Cueillir. Elle me raconte la naissance de leur projet et tout ce que propose aujourd’hui leur exploitation maraîchère Bio.

Le projet de La Ferme à Cueillir

Cette aventure c’est celle de 3 jeunes citadins, Vincent, William et Céline, 3 reconversions professionnelles, 3 parcours différents, mais la même envie d’être dehors, de travailler la terre et d’être son propre patron. « On a chacun notre petit chemin qui nous a conduit jusqu’à la terre », raconte Céline.

Espace de vente de La Ferme à Cueillir – Photo : CamilleBesson

Leur projet d’installation commune mûrit durant leur année d’étude au BPREA (Brevet Professionnel de Responsable d’Exploitation Agricole) qu’ils obtiennent tous les trois en 2017. Ensuite, Vincent, William et Céline continuent de se former séparément et profitent d’expériences différentes qui leur permettent de développer chacun leurs spécialités. Des grosses exploitations motorisées, aux petites exploitations avec traction animale, en passant par la permaculture, chacun apporte ses compétences acquises sur le terrain pour nourrir ce projet !

Se lancer dans une exploitation maraîchère Bio

La préparation de leur exploitation aura nécessité 1 an. 1 an pour trouver le terrain idéal, tout planifier et notamment choisir les variétés de légumes, les quantités, l’organisation, l’agencement sur l’exploitation,… Et pour le choix de créer une exploitation Bio ? Aucune hésitation ! Cela a été une certitude pour tous les trois « Je ne sais même pas si on s’est posé la question en fait, c’était une évidence », me dit Céline. Elle m’explique que leur conviction de ne pas vouloir polluer le sol, de préserver la terre, va au-delà des exigences du label Bio. Car en plus de respecter les réglementations du Bio, la Ferme à Cueillir s’impose des pratiques agricoles respectueuses des sols, une rotation cohérente des cultures « On peut faire du Bio intensif ou même de la monoculture en Bio » mais ça, ce n’est certainement pas dans leurs principes.

Serres de La Ferme à Cueillir – Photo : CamilleBesson

Une des premières démarches à faire avant de se lancer était donc d’avoir la certification Bio du terrain acquis par les trois maraîchers, qu’ils obtiennent en mai 2018. J’interroge Céline sur les contraintes imposées par le label. Elle m’explique que, pour eux, le plus contraignant à respecter au niveau de la charte Bio est de s’organiser pour bien conserver tous les justificatifs montrant que toutes les graines sont Bio, ainsi que tous les engrais. Cela demande d’être rigoureux et de ne rien jeter par inadvertance.

Autre point pouvant être contraignant, le désherbage en Bio qui est plus long qu’en conventionnel où le désherbage chimique est pratiqué. Mais ce n’est pas vraiment une contrainte pour eux, ils sont habitués à cette façon de faire et elle correspond à leurs valeurs, ils n’imagineraient pas utiliser des désherbants chimiques sur leur sol.

Après la certification du terrain, il leur faut valider la certification Bio de leurs productions qu’ils obtiennent en mars 2019. Ces contrôles sont indispensables avant de pouvoir commercialiser la production maraîchère en Bio. Cela nécessite de tenir à jour la liste des semences, plants et engrais utilisés qui doivent eux aussi être certifiés Bio, de conserver les emballages et les factures pour pouvoir prouver les origines lors des contrôles.

Concernant les engrais, La Ferme à Cueillir emploie des engrais verts : ils sèment du sarrasin ou des plantes fabaceae qui libèrent de l’azote dans le sol lorsqu’on les coupe, elles sont enfouies une fois coupées ce qui permet d’enrichir le sol grâce à un apport de matières organiques. Le respect de la terre est pour eux essentiel, même si cela ne fait pas partie des choses imposées par le label Bio. D’où leur réflexion sur l’envie d’évoluer plus tard vers un label encore plus responsable « Comme Bio Cohérence ou Nature et progrès, qui sont des labels plus exigeants que le Bio.».

Où trouver les légumes de La Ferme à Cueillir ?

Pour la commercialisation de leurs productions, la vente se fait directement sur l’exploitation à l’abri d’un barnum, et les personnes qui le souhaitent ont la possibilité d’aller dans le champs cueillir eux-même certains légumes dont la liste est affichée au point de vente.

Comme le précise leur site internet :

« Les produits sont disponibles sur un point de vente à la ferme toute l’année, et directement dans les champs en libre cueillette de mi-avril à octobre. Pour les légumes que vous allez cueillir, vous bénéficiez d’une réduction de 20% ».

La libre cueillette s’arrête donc mi-octobre, mais le magasin lui reste ouvert toute l’année.

Dispositif particulier : durant la période de confinement le magasin à la ferme reste ouvert mais le point de vente à été réaménagé en tenant compte des recommandations sanitaires des autorités.

« Afin d’éviter à notre clientèle de faire la queue, nous ouvrons une demi-heure plus tôt les lundis et vendredis. Ainsi, nos horaires d’ouverture sont les suivants :

lundi et vendredi : 16h30 – 18h30

samedi : 9h30 – 12h30 »

Toutes les informations concernant les horaires d’ouverture du point de vente sont disponibles sur : https://www.lafermeacueillir.fr/

On peut aussi retrouver les légumes de la Ferme à Cueillir dans des épiceries comme l’épicerie Bio nantaise « Chez la voisine » (40 place Jean Macé 44100 Nantes), la biocoop « Les Hammeaux Bio » (19 Avenue du Marché Commun, 44300 Nantes), mais également dans des paniers livrés par « Vite mon marché » une entreprise de livraison à domicile de produits Bio, locaux et de saison sur Nantes (https://vitemonmarche.fr/ ).

La Ferme à Cueillir propose aussi sur place d’autres produits provenant d’artisans de la région, comme des œufs et de la rillette de poule de l’écoferme « Mille et une pattes », ou du miel produit à St Mars du Désert.

Un aperçu des légumes cultivés par La Ferme à Cueillir

Selon la saison et en liste non exhaustive, vous y trouverez : des fraises (vraiment excellentes pour y avoir goûté!), des courgettes, du fenouil, des bottes de cardes, radis, carottes bottes, oignons bottes, pommes de terre nouvelles, haricots verts, navets bottes,…

Des courges : potimarron, patidou, courge spaghetti

Des choux : choux rouge, brocolis, choux de Bruxelles, chou-fleur, chou vert, chou frisé

Salades : mâche, feuille de chêne, laitue, batavia

Légumes feuilles : blettes, épinards

Des initiatives économiques et anti-gaspi

Les légumes déclassés qui sont vieux, trop gros ou un peu abîmés sont vendus moins cher, ce qui permet d’éviter de les jeter.

La Ferme à Cueillir propose également des paniers « To Good To Go » lorsqu’il y a une production importante pour éviter la perte (https://toogoodtogo.fr/fr).

De nombreux atouts qui font de cette exploitation un lieu agréable où s’approvisionner !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *